1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme: Les répercussions sociales de la mondialisation

Genre, pauvreté et bien-être

  • Projet de: 1997 à 1999


On a beaucoup débattu ces dernières années, en particulier dans le prolongement des politiques d'ajustement structurel, de la "distribution" de la pauvreté entre hommes et femmes et de la question de savoir si les femmes souffrent de manière disproportionnée et sont donc "surreprésentées" parmi les pauvres. Si féministes, économistes et responsables politiques continuent à discuter de ces questions, il en est d'autres qui ont beaucoup moins retenu l'attention. Ce sont celles qui touchent aux mécanismes sociaux et institutionnels qui conduisent à la pauvreté et aux privations et à l'expérience différente qu'ont hommes et femmes de la pauvreté. Ce projet vise à jeter les bases empiriques nécessaires pour comprendre les trajectoires sociales différentes qui conduisent hommes et femmes à la pauvreté, ainsi que les conséquences à en tirer pour des politiques de lutte contre la pauvreté. Les activités du projet se divisent essentiellement en deux phases. Au cours de la première, trois études font le point des connaissances : deux d'entre elles portent sur la sensibilité à la dimension hommes-femmes d'un certain nombre d'indicateurs de la pauvreté ou du bien-être couramment utilisés, tandis que la troisième consistera à analyser du point de vue des femmes les forces et les faiblesses de stratégies choisies d'atténuation de la pauvreté. La seconde phase sera celle des recherches de terrain qui examineront dans quelle mesure les stratégies et programmes spécifiquement conçus pour atténuer la pauvreté peuvent combattre à la fois la pauvreté et la discrimination.