1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme: Démocratie, gouvernance et conditions de vie

A Declining Technocratic Regime: Bureaucracy, Political Parties and Interest Groups in Japan, 1950-2000



C’est ici à une étude de cas que se livre Toshihiro Nakamura. Le mode technocratique d’élaboration des politiques dominait au Japon dans les années 1950 et 1960, période de croissance économique rapide. Mais récemment, depuis que la mondialisation s’accélère, le régime politique japonais se trouve à un tournant et la démarche technocratique est en train de changer.

L’auteur brosse aussi un vaste tableau de la vie politique japonaise contemporaine. Les universitaires se sont intéressés de près aux rapports de force relatifs existant entre l’administration et la classe politique et Toshihiro Nakamura passe en revue ces travaux, mais il examine aussi le rôle des organisations de la société civile qui ont pris de l’importance et ont vu s’accroître leur influence sur la définition des politiques.

Selon l’auteur, le Japon se détourne du régime technocratique qui a favorisé la croissance économique rapide des années 1950 et 1960 pour emprunter la voie du pluralisme au début du nouveau millénaire. Dans la deuxième section, il décrit dans les grandes lignes l’évolution de l’administration, des partis politiques et des groupes d’intérêt. Dans la troisième, il examine l’interaction et les rapports de force entre ces trois acteurs et démontre la nature technocratique du régime qui dominait entre les années 1950 et le début des années 1970. La quatrième section traite des changements que connaissent ces trois acteurs depuis la fin des années 70 et la cinquième, de l’émergence d’un nouveau régime pluraliste au début des années 2000.

Malgré tous ces changements, l’administration japonaise serait loin, selon Toshihiro Nakamura, d’être en complet déclin. Tout changement est progressif et un régime politique aussi ancien ne change pas en une trentaine d’années. Pourtant, il affirme assister à une montée en puissance irréversible des partis politiques et des groupes d’intérêt et il est évident que, en ce qui concerne tant le système politique que les processus d’élaboration des politiques au Japon, le régime technocratique est en train de laisser place à un régime pluraliste.

Au moment de la rédaction de cette étude, Toshihiro Nakamura était assistant de recherche à l’UNRISD pour le projet Politiques de technocrates et démocratisation. Il est maintenant chargé de programme au Timor oriental où il travaille pour l’unité Gouvernance du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).
  • Publication and ordering details
  • Pub. Date: 1 Dec 2002
    Pub. Place: Geneva
    ISSN: 1020-8186
    From: UNRISD