1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back to Publication

Égalité des sexes: En quête de justice dans un monde d'inégalités (rapport)


Extrait du Chapitre 8 – La recherche d’un nouveau modèle de politique sociale

Aujourd’hui, les moyens d’existence sont menacés de toute part. Ces menaces sont particulièrement aiguës dans les cas où seule une faible proportion de la population bénéficie d’un contrat de travail et des prestations liées à l’emploi, et où les mécanismes de la production nationale sont fragilisés par les fluctuations et les crises des marchés mondiaux. Lorsque toutes les sources de revenu sont épuisées et qu’il n’y a plus d’emplois, la population se trouve sans aucune planche de salut. Dans de nombreux pays en développement, il n’existe pas de dispositif officiel de protection sociale pour les millions de femmes et d’hommes qui travaillent dans l’économie informelle. En outre, des aléas tels que la maladie, la naissance d’un enfant ou la vieillesse sont en soi de puissants facteurs d’appauvrissement car ils entraînent une baisse des revenus d’activité et occasionnent des dépenses qui grèvent les avoirs des ménages puisque, de plus en plus souvent, les soins de santé sont payants.

Depuis peu, ces réalités sont mieux prises en compte. Dans les années 1990, la communauté internationale a radicalement changé sa position en reconnaissant le rôle fondamental de la politique sociale dans le processus de développement. Et il ne s’agit pas simplement d’un changement de discours, comme le prouve la figure 8.1 de laquelle il ressort que près du tiers de l’aide allouée aux pays en développement va désormais aux secteurs sociaux.1 Il s’agit bel et bien d’un revirement par rapport à la “religion du marché” du début des années 1980, qui était obsédée par la recherche de la “rentabilité optimale”, sans tenir compte des conséquences sociales.

Vous pouvez ouvrir le fichier PDF, ou le recevoir par e-mail, en choisissant une des options, à droite.