1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back to Publication

Égalité des sexes: En quête de justice dans un monde d'inégalités (rapport)


Extrait du Chapitre 14 – L’après-conflit: Les femmes, la consolidation de la paix et le développement

L’absence de ligne de démarcation entre la “ligne de front” et le “front intérieur” qui caractérise tant de conflits armés contemporains, ne va pas sans conséquences pour l’instauration de la paix. Celle-ci découle rarement d’une défaite ou d’une victoire décisive des forces militaires, débouchant sur un état d’apaisement où l’appareil d’État régulier reprend la situation en main. Il se peut que les hostilités formelles cessent parce que les commandants militaires prennent la fuite ou capitulent, ou parce que des accords de paix ont été signés, mais la violence armée se poursuit sur le terrain disputé, dans les quartiers urbains et même dans les foyers. Parfois, les autorités civiles ont une faible emprise et leur légitimité est encore contestée par des groupes qui ne sont pas prêts à accepter une issue définitive. Dans ces conditions, l’insécurité et les privations subies pendant le conflit persistent, et l’évolution de la situation reste tout aussi imprévisible que pendant la guerre proprement dite.

Ainsi, on ne peut pas dire que les femmes retrouvent invariablement une vie “normale” au sortir d’un conflit, même si un retour aux anciens rapports sociaux, entre les sexes notamment— comme si la guerre n’avait pas eu lieu—serait souhaitable ou même possible. La guerre qui a transformé les sociétés et désorganisé les systèmes de subsistance, qui a conduit des femmes à assumer certains rôles pour la première fois et les a exposées à des idées nouvelles, transforme aussi les relations interpersonnelles et les attentes vis-à-vis de la société. Mais au-delà de ces transformations attestées par tous les historiens, une analyse différenciée de la situation des femmes et des hommes au sortir des conflits de l’ex-Yougoslavie, de l’Afrique subsaharienne, du Cambodge, du Timor oriental, de la Colombie et d’ailleurs, montre que les premières non seulement continuent de subir les mêmes agressions que pendant la guerre, mais sont aussi confrontées à de nouvelles formes de violence.

Vous pouvez ouvrir le fichier PDF, ou le recevoir par e-mail, en choisissant une des options, à droite.