1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back to Publication

Égalité des sexes: En quête de justice dans un monde d'inégalités (rapport)


Extrait du Chapitre 5 - Féminisation de la main-d’oeuvre et informalisation de l’emploi

Au cours de ces trente dernières années, le taux d’activité des femmes a augmenté presque partout dans le monde. Les régions qui font exception sont celles de l’Europe occidentale et orientale et de l’Asie centrale (pays en transition), où il a sensiblement diminué, ainsi que celle du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, où il est resté très bas. Ainsi, en règle générale, les femmes participent de plus en plus à la vie économique, à tel point que, dans certains pays, leur taux d’activité approche celui des hommes. Quelles sont les conséquences concrètes de cette apparente convergence des taux d’activité masculins et féminins? Peut-on en conclure que la discrimination sexuelle a totalement disparu du marché du travail? En d’autres termes, le sexe n’est-il plus une caractéristique déterminante pour l’entrée des individus dans la vie active, le type d’emploi qu’ils peuvent exercer, leur statut sur le marché du travail, leur rémunération et les prestations sociales auxquelles ils ont droit? Enfin, l’augmentation du taux d’activité des femmes a-t-elle eu une action égalisatrice sur la répartition entre hommes et femmes des tâches domestiques et des activités d’assistance non rémunérées.

Nous avons vu au chapitre 3 que le travail des femmes avait beaucoup changé—notamment parce qu’elles sont plus nombreuses à exercer une activité rémunérée—mais que la ségrégation professionnelle selon le sexe perdurait et se recoupait avec la ségrégation des emplois selon la race, la caste et l’origine ethnique. La situation observée dans les pays de l’Organisation de coopération et développement économiques (OCDE) prouve que la ségrégation professionnelle ne disparaît pas avec la modernisation et la croissance. Lorsque les marchés du travail se restructurent et se modernisent, il y a toujours des aspects qui changent et d’autres qui restent. Or l’accroissement du travail rémunéré chez les femmes a coïncidé avec les phénomènes de déréglementation des conditions de travail ainsi que de délocalisation et de fragmentation des chaînes d’approvisionnement mondiales.

Pour ouvrir le fichier PDF ou le reçevoir par e-mail, choisissez une option à droite.