1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme: Ses préoccupations constantes

Interpreting Globalization: Neoliberal and Internationalist Views of Changing Patterns of the Global Trade and Financial System



Vers la fin des années 90, un vif débat s’est engagé sur un concept technique considéré jusque-là comme assez abstrus, l’emploi de la “parité du pouvoir d’achat” (PPA) plutôt que des taux de change, pour mesurer et comparer les niveaux de revenus de divers pays. La raison de ce débat n’était autre que la publication dans le rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Rapport sur le développement humain, de données qui montraient que l’inégalité des revenus mondiaux, ajustés à l’aide des taux de change, s’était creusée depuis 1980. Les critiques de cette démarche ont fait observer qu’on pouvait parvenir à la conclusion opposée en se servant de mesures plus sophistiquées, reposant sur le concept de PPA.

La raison de l’intensité du débat et de l’intérêt qu’il a suscité était liée au concept de “mondialisation”, qui commençait à s’imposer pour désigner les changements survenus dans l’économie internationale depuis les années 70, soit surtout la croissance du commerce international des biens et des services par rapport à la production mondiale et l’expansion, plus spectaculaire encore, des mouvements internationaux de capitaux à court et à long terme. Les critiques de la mondialisation faisaient valoir qu’elle ne profitait qu’aux riches, et en particulier à ceux, de plus en plus visibles, qui étaient présents sur les marchés financiers mondiaux, désignés diversement comme les “maîtres du monde” ou “le troupeau électronique”. Les conclusions du PNUD semblaient conforter ces esprits critiques dans leur opinion, tandis que des arguments contraires étaient délibérément avancés pour réfuter leurs points de vue.

John Quiggin décrit ici la nature évolutive du système commercial et financier mondial, en replaçant le débat récent sur la mondialisation dans un plus large contexte et une plus longue histoire. Il retrace les changements qui ont affecté le volume et la direction des mouvements des biens, des services, des capitaux et des revenus. Il aborde aussi les questions techniques liées aux comparaisons internationales des revenus et de la consommation, et expose le débat sur l’évolution de l’inégalité des revenus à l’échelle mondiale.

“Les inégalités se sont-elles creusées dans le monde?” “La mondialisation a-t-elle pour effet de les creuser?” A des questions aussi générales que celles-ci, il est impossible de donner une réponse catégorique: telle est sa principale conclusion. Selon lui, il faut étudier ces questions dans leur contexte, sans se fier à la simplicité séduisante mais spécieuse de notions telles que celles de mondialisation
  • Publication and ordering details
  • Pub. Date: 9 Oct 2005
    Pub. Place: Geneva
    ISSN: 1020-816X
    From: UNRISD