1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme Area: Technology and Society (2000 - 2009)

Le développement social et la "révolution de l’information" (Synthèses de l’UNRISD sur les recherches et politiques )



La “révolution de l’information” fait couler beaucoup d’encre. De nombreux observateurs jugent dépassée l’idée d’un changement radical des procédés technologiques et n’hésitent pas à avancer la notion de “société de l’information” ou même d’un nouveau cycle de l’histoire. En même temps, les différences flagrantes entre pays industrialisés et pays en développement pour ce qui est de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) ont amené à parler de “fracture numérique”, ce qui sous-entend que la relative inaccessibilité des TIC est en soi un handicap stratégique que l’on peut et devrait dissocier nettement d’une multitude d’autres problèmes de développement. Y a-t-il vraiment une révolution de l’information? Si oui, dans quelle mesure se distingue-t-elle d’autres processus de changement tels que la mondialisation et quelles conséquences faut-il en tirer au niveau des politiques publiques? Toutes ces questions suscitent des débats passionnés.

Si une révolution de l’information est effectivement en cours, elle devrait se traduire par un profond changement des rapports sociaux et économiques. Pour en examiner les signes dans un contexte spécifique, l’UNRISD a constitué une équipe multidisciplinaire au Sénégal pour étudier les incidences des TIC sur de multiples aspects de la vie dans ce pays. Les résultats de ces recherches permettent de mieux comprendre les changements que les TIC peuvent entraîner dans une société et, en révélant les conséquences sociales que peuvent avoir certains choix politiques, peuvent également intéresser d’autres pays.

Le Sénégal a été choisi pour diverses raisons. D’une part, c’est un pays à bas revenu, qui se débat pour sortir d’une profonde crise économique. Le chômage déclaré dans les villes se situe aux alentours de 29%. Un tiers de la population est pauvre ou très pauvre. Les dernières décennies ont été marquées par une forte émigration. D’autre part, le Sénégal a beaucoup investi dans l’infrastructure des télécommunications et de l’information, qui est l’une des plus modernes de l’Afrique subsaharienne. Il a une politique qui vise à encourager l’accès du plus grand nombre au téléphone et aux technologies de l’Internet. La mainmise du gouvernement sur les médias s’étant relâchée ces dernières années, d’importantes perspectives se sont ouvertes aux radios et télévisions indépendantes. Quelles en sont les conséquences sur le développement? Quel rôle les TIC peuvent-elles jouer et que font-elles effectivement pour améliorer le climat et le rendre plus favorable à la croissance économique, au bien-être social et à la démocratie?

Ces Synthèses de l’UNRISD visent à améliorer la qualité du dialogue sur le développement. Elles replacent les recherches de l’Institut dans le cadre général des débats sur le développement social, font la synthèse des résultats et attirent l’attention sur des questions à prendre en considération dans le processus décisionnel. Elles fournissent ces informations sous une forme condensée qui devrait être utile notamment aux décideurs politiques, aux universitaires, aux militants et aux journalistes.
  • Publication and ordering details
  • Pub. Date: 1 May 2005
    Pub. Place: Geneva
    ISSN: 1815-0845
    From: UNRISD