1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme: Genre et développement

A Critical Review of Selected Time Use Surveys



Ce document s’inscrit dans la phase préparatoire du projet de recherche de l’UNRISD sur L’économie politique et sociale des soins. Le but général de ce projet est d’examiner dans divers pays la manière dont les soins sont dispensés et se répartissent entre la famille/le ménage, l’Etat, le marché et la “communauté”, et leur articulation avec l’économie marchande.

Les études de cas nationales qui sont commandées pour le projet conjugueront des méthodes de recherche quantitatives et qualitatives pour analyser les politiques dans ce domaine; décrire les formes institutionnelles qui accompagnent les divers “régimes de soins”; fournir une analyse quantitative au micro-niveau de la façon dont les femmes et les hommes, les filles et les garçons “prennent soin” des autres membres de la famille; et dégager ce qu’impliquent les résultats pour la pauvreté et l’exclusion sociale.

L’existence d’une enquête nationale récente sur l’emploi du temps a été l’un des critères de sélection des pays pour le projet de recherche de l’UNRISD. Ces enquêtes, aussi appelées enquêtes (sur le) budget-temps, visent à renseigner sur les activités des gens sur une période donnée (généralement un jour ou une semaine) et le temps qu’ils consacrent à chacune des activités spécifiées.

Ce critère de sélection a été inclus parce que les enquêtes sur l’emploi du temps sont l’une des rares sources susceptibles de livrer des données saines sur les soins—le travail ou la “production”—non rémunérés, qui, le plus souvent, incombent principalement aux femmes et comprennent les travaux domestiques, les soins dispensés dans le ménage aux enfants, aux personnes âgées, aux malades et aux handicapés, et le travail bénévole pour la communauté.

Ce document a donc essentiellement pour propos d’analyser d’un œil critique une sélection d’enquêtes sur l’emploi du temps menées dans des pays de différentes régions du monde, afin d’en évaluer la qualité. Il a également pour but d’éclairer sur la forme que doit prendre la recherche qualitative du projet.

Le document présente les résultats d’une étude réalisée à distance, avec peu de contacts avec des personnes connaissant bien les enquêtes menées dans les pays étudiés—l’Argentine, le Brésil, le Mexique et le Nicaragua (pour l’Amérique latine), le Bangladesh, l’Inde et la République de Corée (pour l’Asie), et l’Afrique du Sud, le Mali, la Tanzanie et le Tchad (pour l’Afrique subsaharienne). En se penchant sur l’expérience des différents pays, l’auteur s’attarde sur sept questions et cherche à:

• évaluer la façon dont l’enquête a été conçue;
• délimiter le champ de l’enquête et les informations qu’elle donne;
• évaluer la qualité des données obtenues, en accordant une attention particulière aux données disponibles sur le travail non rémunéré;
• dégager les points faibles des données et de la conception de l’enquête, en particulier en ce qui concerne le travail non rémunéré;
• repérer les pays les plus aptes à faire partie de la deuxième phase du projet;
• sélectionner les questions à explorer en utilisant la recherche qualitative de la deuxième phase du projet; et
• formuler des recommandations sur la conception/la méthodologie d’enquêtes futures sur l’emploi du temps, les attributions et la formation des personnes qui travailleront sur le terrain.

Les études de cas donnent divers détails techniques, notamment sur la présentation des questions, la taille de l’échantillon, le groupe d’âge, le nombre de personnes interrogées par ménage et la question de savoir si l’enquête sur l’emploi du temps était menée de manière isolée ou s’insérait dans une autre enquête dont elle n’était qu’un module. Les descriptions, lorsqu’elles existent, révèlent des éléments directement liés au thème des recherches de l’UNRISD. L’auteur indique aussi, là où elle le peut, si les données brutes des enquêtes sont disponibles pour les chercheurs.

En raison d’une grande méconnaissance de la nature et du potentiel des enquêtes sur l’emploi du temps, les études de cas réalisées dans les différents pays sont précédées d’une brève introduction qui explique les principales notions et questions pour aider le lecteur à comprendre l’importance de certaines caractéristiques des enquêtes sur lesquelles l’auteur revient plus loin. Les enquêtes menées dans les pays en développement ces dernières années s’inspirent fortement de l’expérience acquise par d’autres pays—surtout développés—dans la conduite des enquêtes. Bien que cela se reflète dans son discours, le document se concentre sur les aspects qui intéressent le plus les pays en développement.

Après avoir présenté les études de cas menées dans les pays, l’auteur suggère quels pays pourraient participer à la deuxième phase du projet de l’UNRISD, sur quels domaines pourraient porter les investigations de cette phase, et fait quelques recommandations générales à l’intention de ceux qui seront amenés à l’avenir à enquêter sur l’emploi du temps dans des pays en développement.
  • Publication and ordering details
  • Pub. Date: 1 Jun 2007
    Pub. Place: Geneva
    ISSN: 1994-8026
    From: UNRISD