1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme Area: Technology and Society (2000 - 2009)

L'impact d'Internet sur le fonctionnement des moyennes et grandes entreprises industrielles (Draft)



L’usage d’Internet se répand de plus en plus vite dans un contexte de mondialisation des échanges de produits et de services, de concurrence de plus en plus exacerbée et de rapides mutations technologiques. Si les États-Unis, le Canada et les pays de l’Union européenne ont été les premiers à s’approprier Internet, il n’en demeure pas moins que les pays émergents d’Asie, d’Amérique du Sud et d’Océanie ont connu, dès 1996, une forte croissance de leurs réseaux.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) offrent aujourd’hui aux entreprises industrielles du Sénégal des opportunités de croissance et d’intégration aux marchés internationaux. Ces entreprises doivent percevoir Internet comme un levier de développement des échanges intérieurs et extérieurs. Le contexte actuel (depuis mars 2000) caractérisé par la réussite de l’alternance (de régime) politique au Sénégal, les modifications de l’environnement institutionnel national, l’accélération de l’intégration économique sous-régionale (UEMOA) et régionale (CEDEAO), la mondialisation des choix économiques et les rapides mutations technologiques, imposent à ces unités industrielles l’élaboration d’une véritable stratégie en vue d’une meilleure insertion dans le commerce mondial. Leur environnement opérationnel, celui de l’économie-monde, indique que les économies d’échelle se réalisent de moins en moins dans le temps et de plus en plus dans l’espace.

Les NTIC accroissent la flexibilité dans la conception des équipements de production, le procès de fabrication et le processus décisionnel dans les entreprises, alors que les exigences du marché mondial se multiplient, se radicalisent, se généralisent en termes de rapidité, de souplesse, de réactivité et de qualité. En conséquence, la survie et la croissance de toute entreprise dépendent de plus en plus de son efficacité. Néanmoins, au Sénégal, l’entreprise industrielle est jeune et se trouve dans une phase d’apprentissage des techniques et des modes d’organisation de la production, de la commercialisation des produits et de l’échange d’informations. L’objectif affiché, depuis 1999, par l’État et le secteur privé de faire du Sénégal un pays émergent dans les vingt prochaines années, suppose qu'il soit doté d’un secteur manufacturier dynamique et de faire d’Internet un outil de développement des entreprises.

Pour lire ce rapport, veuillez choisir une des options à droite.