1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme: Politique sociale et développement

Social Indicators and Welfare Monitoring



Dans cette étude préparée pour le Séminaire de Copenhague 1999 pour le progrès social, Gøsta Esping-Andersen passe en revue les approches adoptées depuis les années 60 pour observer la condition sociale. Les tentatives faites pour enregistrer et mesurer les changements survenus dans la condition sociale depuis 40 ans ont été influencées par un certain nombre de facteurs, notamment le changement du climat idéologique, des difficultés pratiques touchant aux concepts et aux données et des changements objectifs des conditions sociales. A travers le monde, les pays ont aussi des points de vue différents sur la protection sociale: ils en définissent différemment les objectifs et, pour les atteindre, ont mis sur pied des régimes, des mesures et des institutions tout aussi différents. Même dans les pays industriels avancés, par exemple, la protection sociale est régie par des conceptions différentes qui vont de l’approche minimaliste des pays anglo-saxons à l’orientation sociale-démocrate des pays nordiques. La première s’attache avant tout à recenser les pauvres et les nécessiteux tandis que la seconde s’emploie davantage à veiller à ce que tous les habitants aient également accès aux ressources.
    Chacune de ces conceptions s’appuie sur une approche théorique spécifique de la protection sociale. La première façon d’envisager la politique sociale, et la plus courante, repose sur le calcul des risques. Chaque risque est répertorié comme un événement ou un état distinct, avec ses probabilités actuarielles et une réponse définie. Une telle approche tend à individualiser les questions de protection sociale—à se concentrer sur des cas distincts—et à encourager l’usage d’indicateurs tels que les pauvres recensés, les années de scolarité, la mortalité et la longévité ou les taux de chômage. Bien que ce système puisse être satisfaisant lorsque les sociétés évoluent selon les prévisions et que les risques inhérents à chaque étape de la vie ou tranche d’âge sont clairement identifiables, il est de moins en moins utile à mesure que l’évolution de la société se fait plus complexe.
    • Publication and ordering details
    • Pub. Date: 1 May 2000
      Pub. Place: Geneva
      ISSN: 1020-8208
      From: UNRISD