1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back | Programme: Evénements spéciaux

Environmental Movements in Sub-Saharan Africa: A Political Ecology of Power and Conflict



L’auteur de ce document porte un regard critique sur les mouvements écologiques de l’Afrique subsaharienne en s’inspirant de deux cas notables: le Mouvement pour la survie du peuple ogoni dans le delta du Niger au Nigeria et le Mouvement de la ceinture verte au Kenya.

Sa thèse est la suivante: les mouvements écologiques d’Afrique agissent dans une logique de transformation dans laquelle les luttes pour la maîtrise des ressources environnementales se rattachent à des luttes sociales et populaires plus vastes, pour la participation au pouvoir et la démocratie.

Le document se divise en six sections. Dans l’introduction, l’auteur définit les objectifs du docu­ment et attire l’attention sur la “fusion” de l’écologique et du politique dans les luttes des mouvements sociaux. Il signale aussi que bien des conflits sur l’environnement ont pour moteur des rapports de force et de domination sur l’environnement qui continuent à profiter à “un petit nombre” mais menacent l’existence de la majorité. Dans la section historique, il recherche les origines des mouvements écologiques en Afrique et retrace leur évolution au XXème siècle, en particulier leurs liens avec les mouvements sociaux dont le but est d’élargir l’accès aux ressources et au pouvoir. La troisième section, qui porte sur l’Afrique, ses multiples crises et l’environnement, est centrée sur les répercussions de ces crises économiques et politiques sur l’écosystème du continent. L’auteur estime qu’elles dégradent encore l’environnement et exacerbent les contradictions sociales, qui explosent en conflits lorsque les ressources viennent à manquer. La quatrième section trace le cadre conceptuel, qui gravite autour de l’écologie politique; l’auteur y explique comment les mouvements écologiques cherchent à transformer les rapports de force en Afrique et comment les luttes pour la maîtrise de l’environnement mènent au conflit.

La cinquième section du document—les études de cas consacrées au Mouvement pour la survie du peuple ogoni et au Mouvement de la ceinture verte—illustre les réalisations des mouvements écologiques et les douleurs de l’enfantement qu’ils connaissent dans leur affrontement avec l’Etat et des intérêts économiques mondiaux hégémoniques, prêts à monopoliser les ressources naturelles de l’Afrique. La dernière section résume en conclusion les arguments avancés au sujet de la stratégie de transformation des mouvements écologiques en Afrique et les succès partiels qu’ils ont remportés en essayant de mobiliser la population africaine en faveur d’une participation réelle à la gestion de l’environnement.
  • Publication and ordering details
  • Pub. Date: 3 Jan 2005
    Pub. Place: Geneva
    ISSN: 1020-8178
    From: UNRISD