1963-2013 - 50 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back

Technologie, entreprise et société document de programme 7: Les émigrés sénégalais et les nouvelles technologies de l’information et de la communication

7 Jul 2003

  • Author(s): Serigne Mansour Tall


L’émigration des Sénégalais s’est accélérée au cours des années 1980-1990 avec de vastes implications sociales et économiques. La nécessité d’établir des “relations à distance”, c’est à dire des liens à la fois économiques, financiers et sociaux entre les émigrés et le pays d’origine se fait ressentir d’autant plus que les pays d’accueil sont de plus en plus lointains et de moins en moins liés au Sénégal.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) facilitent la circulation des idées et la mise en relation des données et des personnes. La présente étude examine le rôle et la place des NTIC dans les “relations à distance” entre les émigrés sénégalais et leurs familles restées au pays. Les NTIC bousculent des croyances et des connaissances séculaires et provoquent des changements importants. Ainsi, des mutations sociales rapides résultent des relations entre les émigrés et leurs familles au Sénégal.

Cette étude tente de comprendre comment les émigrés sénégalais et leurs familles restées au pays se servent de ces nouveaux outils de communication et, en retour, comment ces outils influencent leurs relations et leurs modes de vie.

Avec les NTIC, les émigrés insufflent une dynamique nouvelle à leurs relations avec les familles restées au Sénégal. Cette étude est centrale à l’articulation entre l’innovation technologique et les changements sociaux sous l’influence d’un acteur clef: l’émigré.

Serigne Mansour Tall est assistant de recherche à l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED) programme Sahel, Dakar.

Etude à commander auprès de l’UNRISD ($12 pour les lecteurs dans les pays industrialisés; $6 dans les pays en développement et en transition et pour les étudiants.